L’ingrédient qui rend tout le monde curieux

Le safran rien qu’à son nom nous fait voyager dans les plus beaux pays d’orient. Il nous rappelle la dégustation de bons plats aromatisée de mille et un ingrédients qui ne donne plus envie de rester chez soi.

Son odeur tellement délicate nous ramène également ces moments passés avec maman en cuisine. Tout a l’air fascinant et les plats délicieux. Mais le safran cache en fait quelque chose de bien plus important.

Il ne s’agit plus d’un simple ingrédient servant à satisfaire nos papilles gustatives. C’est un remède efficace contre de nombreux maux. Cela explique pourquoi les gens s’en procurent à un prix complètement dérisoire.

Acheter seulement le safran en pistil

Le safran dont on parle ici est celle que l’on cultive au Maroc. En France, on n'en produit pas de grandes quantités, car les conditions climatiques ne le permettent pas. L’Iran est le principal producteur de safran.

Cependant la variété qu’ils cultivent ne rivalise pas avec celle du Maroc qui arrive à atteindre les 15 000 dollars le kilo à une certaine époque de l’année. Pour se procurer le safran au meilleur prix. Il vous faudra vous adresser à des revendeurs spécialisés. Il faut donc tout un chemin avant que le Safran arrive au consommateur. IL est également extrêmement fragile, ce qui offre une très petite marge en matière de conservation.

Les spécialistes de cet ingrédient savent que le safran garde toutes ses vêtues en état de pistil et frais. Il est fortement déconseillé d‘acheter du safran en poudre. Cela sert juste pour l’aromatisation de votre plat. Pour le reste il ne sert plus à grand-chose. Il est également avantageux de s’en servir à la source, en Taliouine.

Le safran et ses diverses vertus

Très plébiscitée par les grands restaurants d’Europe, l’entreprise pharmaceutique et parapharmaceutique recherche également à tout prix le safran. La carence de l’offre fait qu’il soit l’ingrédient le plus convoité du monde. Dans l’Antiquité même, on lui donnait le titre du remède contre tous les maux. Il permet avant tout d’atténuer, voire même de faire disparaître, la douleur pour toute blessure ou gonflement.

Les adeptes de la médecine traditionnelles utilisaient le safran pour bon nombré soin. À mâcher, il lutte efficacement contre les douleurs aux gencives à la poussée des dents de sagesse. En infusion, il atténue les règles douloureuses et les maux de ventre. C’est un excellent antiseptique. Toutefois, on ne doit pas abuser de son utilisation. À trop forte quantité, il devient un aphrodisiaque et même une sorte de drogue douce.

Il est déjà assez utile à petites doses. La récolte du safran se fait en fin d’année entre octobre et novembres. Il est quasiment impossible de les transférer, car la fleur du crocus sativus meurt rapidement.